Accueil - www.Copines.ca Beauté, Dossiers, Tendances Mode, Tendance Astrologie, Horoscope, Numérologie Divertissement, Biographie, Stars, Potins, Cinéma, Choix télé À Table, Recettes Forum Texts et Quiz



Publicité
Biographie - Patrick Huard
Biographie
Filmographie
Discographie
Potins

Patrick Huard

Nom réel: Patrick Huard  Envoyez à une copine
 Imprimez cette biographie
Date de naissance:  1969-01-02
Adresse:

Management Encore

6300, avenue du Parc, bureau 406
Montréal (Québec) H2V 4H8


Biographie

(bum) Patrick Huard est né à Montréal.  Sa carrière débute à l’âge de 19 ans, lorsqu’il coscénarise et interprète un rôle dans le court-métrage pédagogique intitulé La violence c’est pas pour moi.  L’année suivante, il entreprend ses débuts dans le monde du show-business québécois.

En 1989, le jeune homme foule les planches dans la pièce de théâtre Les voisins de Claude Meunier et Louis Saïa à la Maison de la Culture Claude-Debussy à Saint-Hubert près de Montréal.  La même année, il fait sa première apparition aux Lundis Juste pour rire.  Pour la première fois, il est en contact avec la discipline artistique qui va changer sa vie : l’humour.

L’année suivante, Patrick Huard fait son entrée à l’École nationale de l’humour.  Il apprendra, sur les bancs d’école, les rudiments du métier.  Pour passer de la théorie à la pratique, il participe pour la première fois au Festival Juste pour rire.

En 1991, c’est un Patrick Huard fraîchement diplômé qui fait partie de la tournée des Découvertes Juste pour rire qui sillonne le Québec.  Une expérience scénique importante qui lui permet de rencontrer des gens de partout dans de la province. La tournée comprend une centaine de représentations.  Toujours en 1991, il est choisi comme découverte de l’année au Festival Juste pour rire.  Sa carrière d’humoriste bien lancée, il devient scripteur pour l’émission Métropolis à la Société Radio-Canada.

Après avoir évalué la demande des gens pour son type d’humour en Europe, Patrick Huard décroche son premier rôle dans un téléroman.  Il interprète Jean-Michel Beaulieu dans Là tu parles d’André Dubois.   Toujours en 1993, il fait la première partie des spectacles de l’humoriste Michel Courtemanche à travers tout le Québec.

Le public réagit favorablement à son genre d’humour et adopte le jeune homme.  Il n’en faut pas plus pour que Patrick Huard décide d’écrire son premier one man show.  En 1994, il le présente pour la première fois au Vieux Clocher de Magog en Estrie.  C’est un triomphe.  Le succès sera aussi au rendez-vous au Théâtre St-Denis 2 à Montréal, au Grand Théâtre de Québec ou au Festival Juste pour rire

En 1995, alors qu’il anime le Gala de l’ADISQ, Patrick Huard mérite le Félix du Spectacle humour de l’année et celui de Scripteur de spectacles de l’année.  Il méritera, quelques mois plus tard, un billet triple platine de l’ADISQ pour les 300 000 billets vendus pour son premier one man show.

En 1996, le jeune humoriste goûte au cinéma pour la première fois.  Ce sera alors le début d’une longue série de films qui feront maintenant de lui un comédien. Cependant, cette nouvelle occupation le tiendra loin de la scène pendant plusieurs années.  Il tiendra, tout au long de sa carrière, plusieurs rôles différents, comme celui d’un homosexuel aux côtés de Roy Dupuis dans la comédie de Claude Fournier J’en suis.  Le film connaît beaucoup de succès et Huard relève le défi de l’acting.

L’année suivante, il retrouve Louis Saïa dans ce qui deviendra l’un des plus grands succès populaires de l’histoire du cinéma québécois, Les Boys.  Le long-métrage à la distribution imposante raconte l’histoire d’un groupe d’amis jouant au hockey dans une ligue d’amateurs.  La comédie rapporte des revenus de plus de 6 millions de dollars, un succès colossal pour un film québécois.

Un tel succès oblige Saïa à récidiver en 1998 avec Les Boys 2 (1998).  Les spectateurs sont toujours au rendez-vous et le film récolte plus de 5,6 millions au box-office.  Cette même année, en plus du cinéma, la vedette fait des débuts, plutôt timides, à la radio sur les ondes de CIEL FM.

Sa carrière cinématographique n’est pas mise de côté pour autant. Il fait partie de la distribution de La vie après l’amour en 1999 et de Les Boys 3 en 2000. 

Il y a maintenant près de cinq ans que Patrick Huard l’humoriste n’est pas monté sur scène.  En 2000, il crée le spectacle Face à Face pour lequel il obtiendra 5 nominations au Gala Les Oliviers.

Malgré un horaire chargé, conciliant spectacles et films, le jeune homme est un travailleur infatigable.  On le voit au cinéma dans Comment ma mère accoucha de moi lors de sa ménopause (2001), Nez rouge (2003), Sur le seuil (2003) Monica la Mitraille (2004) et dernièrement Maman Last Call (2005).

La vie amoureuse de Patrick Huard a souvent défrayé la manchette.  D’ailleurs, c’est un sujet qu’il aborde volontier dans ses spectacles afin de faire rire l’auditoire.  Ce faisant, il a rendu ses ruptures encore plus médiatisées.  C’est le cas de la relation qu’il a eue avec la chanteuse Lynda Lemay dont est née une fille, Jessie.  L’animatrice Véronique Cloutier et la comédienne Mahée Paiement l'ont aussi fréquenté.

En 2005, Patrick travaille au scénario du film Bon Cop/Bad Cop dans lequel il jouera aux côtés de Colm Feore. En octobre 2006, Bon Cop Bad Cop devient le film le plus populaire de l'histoire cinématographique canadienne. La production obtient plusieurs nominations au gala des Genie et à la soirée des Jutra.Par la suite, on annonce qu’Érik Canuel dirigera Patrick Huard dans son prochain long métrage, Cadavres.

Et puis la vedette travaille sur un autre projet intitulé Les trois petits cochons, qui se retrouvera en salle le 10 août. L'artiste a aussi eu sa propre émission hebdomadaire, Taxi 0-22, sur le réseau TVA.
 


Dernière mise à jour: 12 mai 2007

Discutez entre copines de cette vedette dans notre forum Fan Club.
Beauté | Mode | Astrologie | Divertissement | À table | Forum | Tests & Quiz