Multiples influences sur l’obésité infantile


En se basant sur l’idée que l’obésité infantile peut être abordée en fonction du comportement et de facteurs multiples et externes, des chercheurs incluent maintenant le marketing et le milieu de vie parmi ces derniers.

Précisément, une étude parue dans Pediatrics suggère que les nouvelles télévisées ont plus d’influence que les autres sources d’information quant aux changements comportementaux individuels.

D’autre part, les journaux semblent plus toucher le milieu de vie, en ce sens qu’ils apportent des changements à l’école, dans le voisinage et dans l’industrie des boissons. La télévision serait plus directement liée aux solutions parentales quant au comportement de l’enfant.

Les solutions les plus souvent trouvées par les parents étaient un changement du régime alimentaire (45 %) et l’exercice (36 %).

Ces résultats de l’École de santé publique Johns Hopkins Bloomberg proviennent d’une analyse de sources d’information parues entre 2000 et 2009.


Ajouter un commentaire