Un superbrocoli voit le jour


Des scientifiques britanniques du Centre John Innes et de l’Institut pour la recherche en alimentation (IRF) ont conçu un « superbrocoli » dont les bienfaits seraient démultipliés.

Ce nouveau brocoli, baptisé Beneforte, fait le plein de glucoraphanine, une molécule qui se transforme au contact de la flore intestinale, et de sulforaphane, un autre composé actif qui contribue à réduire les inflammations chroniques et à combattre le développement de certains cancers.

Selon les chercheurs, des croisements génétiques ont permis d’augmenter de deux à quatre fois ces composantes par rapport aux brocolis normaux.

Consommé plusieurs fois par semaine cru, légèrement cuit à l’eau ou braisé à la poêle, le Beneforte permettrait de réduire les risques de maladies cardiovasculaires ainsi que de cancer colorectal, de l’estomac, du poumon ou encore de la prostate.

 


1 Comment

  1. william dit :

    A la base c’est pour nous sauver mais dans 5 ans on se rendra compte que c’est la cause de nouveau cancer!!!

    Répondre

Ajouter un commentaire