Une alimentation sans gluten favorise la dépression


Les femmes qui ont une intolérance au gluten sont plus sujettes au stress, à la dépression et aux troubles de l’image corporelle si elles suivent un régime strict sans gluten.
177 femmes atteintes de la maladie coeliaque ont participé à cette recherche rapportée dans le journal Chronic Illness.
Cette maladie est causée par un trouble du système immunitaire après une consommation de gluten, soit les féculents comme le pain et les pâtes. Elle cause des douleurs abdominales, de la constipation, une baisse d’appétit, de la diarrhée, des nausées et des vomissements.
De plus, avec une diète qui limite la consommation de gluten, on note également plus de détresse psychosociale.
« Les sorties au restaurant et les repas entre amis peuvent être mal vécus par ces personnes, car elles doivent rester vigilantes. Elles peuvent avoir le sentiment d’être un fardeau pour leurs hôtes. Dans de nombreux cas, le seul traitement qu’on leur propose est de surveiller ce qu’elles mangent », mentionne un des auteurs de l’étude, John Smyth, dans un communiqué.
Crédit photo : graur codrin / FreeDigitalPhotos.net

Source: Buminteractif


Ajouter un commentaire